Suivez nous

Annonce l’expansion de la première mosquée de l’Islam (Quba)

Le prince héritier saoudien a annoncé un projet d’agrandissement de la mosquée Quba (Médine), la première mosquée construite par le Prophète Mohamed (paix sur lui), qui décuplera sa taille.

Selon l’agence de presse saoudienne, le prince héritier s’est rendu à la mosquée où il a offert des prières et a fait l’annonce. Le nouveau projet, selon Arab News, signifiera que la mosquée connaîtra le plus grand développement de son histoire, s’étendant à 50 000 mètres carrés.

Le projet vise à augmenter la capacité de la mosquée à 66 000 fidèles pour accueillir un grand nombre de fidèles pendant la haute saison alors que le royaume se prépare à accueillir un nombre massif de pèlerins après la levée des restrictions liées au COVID-19.

Le projet d’agrandissement, d’après le roi Salmane, garantira que l’importance religieuse de la mosquée est mise en valeur tout en conservant son style architectural.

L’histoire de la mosquée de Quba

Située à 5 km au sud de la mosquée du prophète à Médine, c’est la première mosquée de l’histoire de l’islam. Il a été construit en l’an 1 AH (622 après JC). Dieu le cite dans sourate Attawba “Car une Mosquée fondée dès le premier jour, sur la piété, est plus digne que tu t´y tiennes debout. [pour y prier] On y trouve des gens qui aiment bien se purifier, et Allah aime ceux qui se purifient .” (verset 108)

Selon le rapport d’Arab News, “il y aura des cours ombragées sur quatre côtés, qui se connecteront à des espaces de prière qui ne sont pas structurellement attachés au bâtiment actuel de la mosquée”.

Le prince héritier a déclaré que le projet vise à améliorer l’efficacité du point de repère pour l’expérience dévotionnelle et culturelle des visiteurs. Cela résoudra également le problème de la surpopulation et améliorera la sécurité des fidèles.

Les travaux de réhabilitation permettront de préserver un certain nombre de sites et de monuments prophétiques à l’intérieur de la mosquée et de ses cours. “Jusqu’à 57 sites, y compris des puits, des fermes et des vergers, doivent être développés ou réhabilités dans le cadre du projet”, ajoute le rapport.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *