Suivez nous

Hijab en France tout ce qu’il faut savoir

Le Hijab en France ou foulard musulman est interdit à l’école publique, sauf l’université, et dans l’administration française depuis le 10 février 2004 . Cette interdiction s’applique aux élèves, aux enseignants et aussi aux employés de la fonction publique tout secteur confondu.

Le secteur privé peut quant à lui, depuis 2016, interdire dans son règlement interne le port du foulard, croix ou kippa dans le cadre de l’obligation de neutralité.

La dernière interdiction en date est celle portée par le Sénat afin d’interdire le port du voile pour les mineures dans tout l’espace public. Un amendement de la loi sur le séparatisme voulue par le président Macron. Cependant, les adultes sont libres de porter le voile, la kippa ou une croix sur la voie publique.

Bien que tous les symboles religieux aient été interdits à l’école publique, il y a eu une attention accrue sur le hijab des écolières musulmanes, symbole plus visible que les autres .

Il est précisé dans une circulaire que les personnes n’exerçant pas une mission de service public, mais apportent juste une aide logistique, comme les mamans accompagnatrices ne sont pas concernées par cette interdiction, selon l’Observatoire de la laïcité.

Le Hijab pour les élues

En tant qu’élues locale ou nationale, l’obligation de neutralité ne s’applique pas. Une députée ou une élue locale musulmane peut garder son foulard dans l’hémicycle et lors de conseils municipaux.

C’est quoi un Hijab

Le hijab , également appelé voile ou foulard, est un morceau de tissu qui recouvre la tête. Cette définition est partielle. Le hijab est un habit qui couvre le corps de la femme en plus du foulard qui couvre ses cheveux. L’habit couvrant le corps ne doit pas faire apparaitre les rondeurs de sa porteuse. Mettre un voile en portant un jean moulant et t-shirt n’est pas un hijab musulman.

Voile islamique
Les différents types de voile musulman

Cependant, selon les traditions régionales de chaque pays musulman, le foulard peut couvrir les cheveux, une partie du visage ou tout le visage (hijab, chadore, nikab ou burka). Il faut rappeler que pendant le pèlerinage (Haj), la femme a interdiction de couvrir son visage, ce qui a ramené nombre d’érudits musulmans d’interdire aux femmes dans la vie courante de couvrir toute ou une partie de leur visage.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *