Suivez nous

La bataille d’Ouhoud : une défaite et des enseignements

La deuxième bataille entre les musulmans et les Mecquois, la bataille d’Ohoud est considérée dans l’Islam comme la preuve que la victoire n’est jamais garantie, la désobéissance et la cupidité causent la défaite, et ni la défaite ni la victoire ne sont permanentes. 

Les Mecquois étaient une société décrite comme étant en proie aux vices et à l’oppression, à la perversion et à l’ignorance. Une autre leçon que les musulmans tirent de la bataille d’Ouhoud est l’obéissance au prophète Mohamed, car sans elle, comme les archers de cette bataille l’ont vécu, il y a des conséquences négatives.

En effet, en 625 après JC, le 15 Chawal de la 3e année hijir, les musulmans de Médine ont appris une leçon difficile lors de la bataille d’Ohoud. Lorsqu’il ont été attaqués par une armée d’invasion de La Mecque, il semblait initialement que le petit groupe de défenseurs gagnerait la bataille. Mais à un moment clé, certains combattants ont désobéi aux ordres et ont quitté leur poste par cupidité et orgueil, provoquant finalement une défaite écrasante pour l’armée musulmane.

Les musulmans sont en infériorité numérique

Après la migration des musulmans de La Mecque, les puissantes tribus mecquoises ont supposé ; que le petit groupe de musulmans serait sans protection ni force. Deux ans après la Hijrah (la migration du prophète Mohamed et de ses partisans de La Mecque à Yathrib), l’armée mecquoise a tenté d’éliminer les musulmans lors de la bataille de Badr . 

Les musulmans ont montré contre toute attente, qu’ils pouvaient lutter et défendre Médine contre l’invasion. Toutefois, après cette défaite humiliante, l’armée mecquoise a choisi de revenir en force pour anéantir définitivement les musulmans.

Ils sont partis de La Mecque avec une armée de 3 000 combattants, dirigée par Abu Sufyan. Les musulmans se sont ainsi rassemblés pour défendre Médine contre l’invasion avec un petit groupe de 700 combattants, dirigé par le prophète Mohamed lui-même. 

La cavalerie mecquoise était plus nombreuse que la cavalerie musulmane avec un ratio de 50 pour 1. Les deux armées dépareillées se sont rencontrées sur les pentes du mont Ohud, juste à l’extérieur de la ville de Médine.

carte militaire bataille d'uhud
la bataille d’ouhoud

Position défensive prise au mont Ouhoud

Utilisant la géographie naturelle de Médine comme outil, les défenseurs musulmans ont ainsi pris position le long des pentes du mont Ohoud. La montagne elle-même empêchait l’armée attaquante de pénétrer de cette direction. 

Le prophète Mohamed a chargé ainsi environ 50 archers de prendre position sur une colline rocheuse voisine pour empêcher l’armée musulmane vulnérable d’être attaquée par l’arrière. Cette décision stratégique visait à protéger l’armée musulmane d’être encerclée par la cavalerie adverse.

Les archers avaient pour ordre de ne jamais quitter leurs positions en aucune circonstance ; à moins qu’on leur ordonne de le faire.

La bataille changeante

Après une série de duels individuels, les deux armées s’engagent. La confiance de l’armée mecquoise a rapidement commencé à se dissoudre alors que les combattants musulmans se frayaient un chemin à travers leurs lignes. L’armée mecquoise a été repoussée et toutes les tentatives d’attaque des flancs ont été contrecarrées ; par les archers musulmans à flanc de colline. Bientôt, la victoire musulmane parut certaine.

À ce moment critique, de nombreux archers ont désobéi aux ordres et ont dévalé ; la colline pour réclamer le butin de guerre. Cela a rendu l’armée musulmane vulnérable et a changé l’issue de la bataille.

La retraite

Alors que les archers musulmans abandonnaient leurs postes par cupidité, la cavalerie mecquoise trouva son ouverture. Ils ont attaqué les musulmans par l’arrière et ont coupé les groupes les uns des autres. 

Certains se sont engagés dans des combats au corps à corps, tandis que d’autres ont tenté de se retirer à Médine. Les rumeurs de la mort du prophète Mohamed ont semé la confusion. Les musulmans ont été envahis et beaucoup ont été blessés et tués.

Les musulmans restants se sont donc retirés sur les collines du mont Ouhoud, que la cavalerie mecquoise ne pouvait pas gravir. La bataille a pris fin et l’armée mecquoise s’est retirée.

Les conséquences et les leçons apprises

Près de 70 premiers musulmans éminents ont été tués lors de la bataille d’Ohoud ; dont Hamza bin Abdul-Mutallib (l’oncle du Prophète) et Musab ibn Umayr. Ils ont été enterrés sur le champ de bataille, qui est maintenant marqué comme le cimetière d’Ouhuod. Le prophète Mohamed a également été blessé dans les combats.

Toutefois, la bataille d’Ohud a enseigné aux musulmans des leçons importantes sur la cupidité, la discipline militaire et l’humilité. Après leur précédent succès à la bataille de Badr, beaucoup pensaient ; que la victoire était garantie et un signe de la faveur d’Allah. Un verset du Coran a été révélé peu après la bataille qui a réprimandé ; la désobéissance et la cupidité des musulmans comme raison de la défaite. Allah décrit la bataille à la fois comme une punition et comme un test de leur fermeté.

” Et certes, Allah a tenu Sa promesse envers vous, quand par Sa permission vous les tuiez sans relâche, jusqu´au moment où vous avez fléchi, où vous vous êtes disputés à propos de l´ordre donné, et vous avez désobéi après qu´Il vous eut montré (la victoire) que vous aimez ! Il en était parmi vous qui désiraient la vie d´ici bas et il en était parmi vous qui désiraient l´au-delà. Puis Il vous a fait reculer devant eux, afin de vous éprouver. Et certes Il vous a pardonné. Et Allah est Détenteur de la grâce envers les croyants “. ( Coran Sourate Al Imrane 3:152)

Cependant, la victoire mecquoise n’était pas complète. Ils n’ont pas pu atteindre leur but ultime, qui était de détruire les musulmans une fois pour toutes. Plutôt que de se sentir démoralisés, les musulmans ont trouvé l’inspiration dans le Coran et ont renforcé leur engagement.

Les deux armées se retrouveront à la bataille de la tranchée deux ans plus tard.

Abonnez-vous à notre Newsletter

[mc4wp_form id=”8037″]

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *