Suivez nous

La plus ancienne Bible hébraïque se vend 38 millions de dollars

Une Bible hébraïque vieille de plus de 1 000 ans s’est vendue récemment à 38,1 millions de dollars à New York, établissant un record pour le manuscrit le plus précieux jamais vendu aux enchères. 

Le Codex Sassoon – qui date de la fin du IXe au début du Xe siècle – est la Bible hébraïque la plus ancienne et la plus complète jamais découverte.

Ce manuscrit a été vendu par Sotheby’s après une bataille d’enchères de quatre minutes entre deux enchérisseurs, a indiqué la maison de vente aux enchères dans un communiqué.

La bible a été achetée par l’ancien diplomate américain Alfred Moses pour le compte d’une organisation américaine à but non lucratif qui en fera don au Musée ANU du peuple juif à Tel Aviv, a indiqué Sotheby’s.

« La Bible hébraïque est le livre le plus influent de l’histoire et constitue le fondement de la civilisation occidentale. Je me réjouis de savoir qu’il appartient au peuple juif », a déclaré aussi Moses, ambassadeur américain sous le président Bill Clinton.

La vente a dépassé les 30,8 millions de dollars payés pour le manuscrit du Codex Leicester de Léonard de Vinci en 1994 en tant que document manuscrit le plus cher jamais vendu aux enchères.

Toutefois, le document historique le plus cher reste l’un des premiers tirages de la Constitution américaine, que Sotheby’s a vendu pour 43 millions de dollars en novembre 2021.

Une bible hébraïque très ancienne

Le Codex Sassoon est l’un des deux seuls codex, ou manuscrits, contenant les 24 livres de la Bible hébraïque à avoir survécu jusqu’à l’ère moderne.

Il est sensiblement plus complet que le Codex d’Alep. Et plus ancien que le Codex de Leningrad, deux autres célèbres premières Bibles hébraïques, a déclaré Sotheby’s.

Le manuscrit relie ainsi les manuscrits de la mer Morte – qui remontent au troisième siècle avant JC – et la forme moderne acceptée de la Bible hébraïque d’aujourd’hui.

Il porte donc le nom de l’ancien propriétaire David Solomon Sassoon (1880-1942). Ce dernier a réuni la plus importante collection privée de textes juifs anciens au monde.

Par ailleurs, le document avait une estimation de prévente comprise entre 30 et 50 millions de dollars.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *