Suivez nous

Les musulmans votent macron, le Pen double sa base musulmane

Les Français de confession musulmane ont massivement voté (85 %) pour Emmanuel Macron lors du deuxième tour des présidentielles de 2022, selon une enquête Ifop pour La Croix et Le Pèlerin publiée le lundi 25 avril. Cependant, ils étaient plus nombreux (92%) à voter Macron lors du 2eme tour des élections présidentielles de 2017.

Rappelant que les musulmans avaient, au premier tour, massivement voté pour Jean-Luc Mélenchon (69%). 

Le Pen séduit-elle d’avantage les musulmans ?

La première lecture du sondage fait ressortir que les musulmans ont majoritairement fait barrage à la candidate de l’extrême droite, n’étant été que 15% à l’avoir soutenu lors du second tour des présidentielles, contre 7% au premier tour. Toutefois, la candidate de l’extrême droite double quasiment le score obtenu en 2017 lors du deuxième tour, où elle n’a pu récolter que 8% des suffrages des français de confession musulmane.

Le vote Marine Le Pen dans les différents cultes
Le vote Marine Le Pen dans les différents cultes (source Le pèlerin)

Cette augmentation peut être expliquée par le rejet d’une partie des musulmans du président sortant. En effet, on imagine mal un gilet jaune votant pour Macron. Le discours plus feutré de la candidat du Rassemblement National a certainement séduit une autre frange de l’électorat musulman.

Les chrétiens à droite toute

Les catholiques ont été à l’image de la moyenne nationale, votant à 55% pour Emmanuel Macron.  Toutefois, ils ont davantage voté pour l’extrême droite avec 45 % des voix catholiques (7 points de plus).

A noté que les pratiquants réguliers ont moins voté pour Le Pen (39%), comme c’était le cas en 2017, mais en augmentation de 10 points.

© IFOP pour Le Pèlerin et La Croix
Vote catholique pour Marine Le Pen (source Le pèlerin)

Une faible participation des musulmans au deuxième tour

La participation, parmi l’électorat catholique, est plus forte que chez l’ensemble des inscrits en France (79%, contre 71,8%), selon ladite étude. Cette proportion est de 70% chez les protestants mais tombe à 58% chez les musulmans.

Cette faible participation témoigne, encore une fois, du désengagement politique des français de confession musulman. Pourtant, les observateurs s’attendaient à une participation massive de cette partie de la population pour faire barrage aux programmes islamophobes de Marine Le Pen (interdiction voile, viande Halal etc.)

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *