Suivez nous

Les musulmans britanniques se préparent au hadj post-pandémie

Après deux ans de restrictions du hajj, plus de 130 musulmans britanniques ont assisté dimanche à un séminaire sur le hajj à Londres alors qu’ils se préparaient pour leur voyage du premier Hadj post-pandémique.

Le pèlerinage à La Mecque pour le hajj est un voyage de toute une vie dont rêvent et planifient de nombreux musulmans.

Les participants au séminaire, organisé par le London Muslim Center, ont appris à pratiquer le cinquième pilier de l’Islam. Ils ont également reçu des conseils pratiques pour assurer un voyage serein ainsi que des conseils d’hygiène et de sécurité.

“Nous voulons faciliter aux pèlerins un voyage spirituel et édifiant”, a déclaré Rashid Mogradia ; PDG du Council of British Hajjis (CBHUK) .

” Nous organisons des séminaires du Hajj depuis notre création en 2006. Il était très important pour nous de renouer avec les pèlerins du Hajj en face à face cette année ; après la pandémie de COVID-19″.

L’événement, organisé par le CBHUK, était le dernier d’une série de séminaires organisés à travers l’Angleterre par l’organisation et a été regardé en ligne par des dizaines de personnes.

📚 Lire aussi : Pèlerinage à la Mecque : comment se prépare-t-on à aller au Hadj ?

Il a été donné par l’imam Yunus Dudhwala, un érudit musulman et chef de l’aumônerie au Barts Health NHS Trust.

Le premier Hadj post-pandémique

Mogradia a ajouté que cette année, l’événement n’a pas seulement été organisé pour éduquer les pèlerins sur les rites du Hadj post-pandémique, mais aussi “sur les derniers développements en Arabie saoudite et sur les exigences de santé et de sécurité dans le Royaume”.

Il a ajouté : “De tels événements nous permettent de nous connecter directement avec les pèlerins eux-mêmes ; et de répondre aux besoins et aux préoccupations qu’ils peuvent avoir à un stade précoce afin que nous puissions soulager toute anxiété et tout stress avant le départ”.

Il y a 3,72 millions de musulmans au Royaume-Uni selon les chiffres de l’Office for National Statistics. Tout musulman adulte valide qui peut se permettre financièrement le voyage ; doit effectuer le hajj au moins une fois dans sa vie.

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *