Suivez nous

Soubhana Rabi Al Adhim et Subhana Raby Al Ala : signification ?

Les deux dhikr soubhana rabi al adhim et soubhana rabi al ala sont récités pendant la partie roukou et soujoud / sajda de la salat .

Il est probable qu’on nous ait appris à dire ces phrases en arabe lorsque nous avons appris à prier pour la première fois, mais avons-nous réellement une compréhension profonde de la signification des mots que nous disons ?

Sinon, nous devrions prendre le temps d’apprendre cette prière si nous voulons vraiment louer Allah soubhanahu wa ta’ala. En comprenant chaque action de la salat, nous pouvons améliorer notre dévotion et devenir plus engagés et présents pendant la salat. Après tout, dans le Coran , il déclare spécifiquement :

“Ainsi malheur à ceux qui prient [Mais] qui sont inattentifs à leur prière” sourate Al ma’oun107 : 4-5

Que dire en Roukou (Soubhana Rabi Al Adhim)

La forme appropriée pour Roukou : le dos doit être parallèle au sol, le regard doit être dirigé vers vos pieds. De là, vous récitez trois fois le tasbih soubhana rabi al adhim.

Comment écrire « Soubhana Rabi Al Adhim » en arabe

Dans le texte arabe, soubhana rabbiyal adhim s’écrit : سُبْحَانَ رَبِّيَ الْعَظِيمِ

Que signifie Soubhana Rabi Al Adhim ?

La traduction de soubhana rabbi al adhim est “Gloire à mon Seigneur Tout-Puissant”.

C’est un beau moment pour louer Allah, s’incliner devant lui et se référer à lui par l’un de ses quatre-vingt-dix noms Al Azeem  (Le Grand, Le Puissant, Celui qui mérite les attributs d’Exaltation). 

Hadith sur les péchés effacés pendant le Roukou et la prosternation

Ibn Umar rapporte : Le Messager d’Allah, que la paix et les bénédictions soient sur lui, a dit : ” En vérité, quand un serviteur se lève pour prier, ses péchés sont placés sur sa tête et ses épaules. Chaque fois qu’il s’incline ou se prosterne, ils s’éloignent de lui”.

Que dire en soujoud (Soubhana Rabiya Al Alla)

La forme appropriée pour le soujoud doit être simple. 7 parties du corps doivent être en contact avec le sol en répartissant votre poids de manière égale. Les 7 parties sont le nez et le front, les paumes, les genoux et les orteils.

En soujoud, vous devez donc réciter trois fois “Soubhana Rabbiyal A’la”.

Comment écrire « Soubhana Rabi Al Ala » en arabe ?

En texte arabe, il est écrit : سُبْحَانَ رَبِّيَ الأَعْلَى

Que signifie Soubhana Rabi Al Ala ?

La signification de Soubhana Rabbi Al Ala est “La gloire est à mon Seigneur, le Très-Haut”

Prononciation de Soubhana Rabi Al-Alla

Voici la prononciation correcte du tasbih Subhana Rabbi Al-A’laa en soujood.

Ainsi, comme mentionné dans le Coran, ne soyez pas insouciant, ce qui signifie montrer un manque d’attention. Rappelez-vous donc que ce n’est pas seulement un rituel ou une partie de salat , c’est une soumission à Allah. À ce moment donné, vous vous prosternez devant Dieu qui est le plus haut et le plus suprême.

Dans le hadith musulman Sahih il a été rapporté que le Messager d’Allah (ﷺ) a dis ; “le plus proche qu’un serviteur s’approche de son Seigneur est quand il se prosterne, alors faites la supplication (dans cet état)”.

Dans Sajda, rappelez-vous, vous êtes le plus proche qu’une personne puisse jamais atteindre Allah soubhanahou wa ta’ala. Il est probable que nos douaas soient les plus susceptibles d’être acceptées en sajda parce que la position dans laquelle nous nous trouvons est celle de l’humilité et de la soumission. Allah dans le Coran mentionne à plusieurs reprises qu’il aime ceux qui sont humbles et s’oppose fermement aux arrogants ou aux vantards. 

Houdhaifah a rapporté également que : il a accompli Salat avec le Prophète, et que pendant qu’il s’inclinait, il disait ; (Soubhana Rabbiyal Adhim) ; « Glorieux est mon Seigneur le Magnifique » et en se prosternant ; (Soubhana Rabbiyal A’la) « Glorieux est mon Seigneur le Très Haut ». Et il ne réciterait pas un verset mentionnant la miséricorde, sauf qu’il s’arrêterait et demanderait (la miséricorde). Et il ne réciterait pas un verset mentionnant la punition, sauf qu’il s’arrêterait et chercherait refuge (auprès d’Allah). Niveau du hadith : Sahih (Jami At-Tirmidhi)

L’ajout de wa bihamdihi dans roukou et soujoud

Il y a aussi un débat sur la question de savoir s’il faut ou non ajouter wa bihamdihi dans le roukou ou le soujud.

Dans son Tahqiq, l’Imam Nawawi maintient l’ajout de wa bihamdihi comme recommandé. Cet ajout est également affirmé par les commentateurs de Minhajs : Ibn Hajar et Khatib Shirbini. (Mughni al-Muhtaj v. 1, p. 366 ; Tuhfat al-Muhtaj v. 2, p. 61)

Dans Sunan Abi Dawoud 869, Uqbah ibn Amir a rapporté : Lorsque “Glorifie le nom de ton puissant Seigneur” a été révélé, le Messager d’Allah (ﷺ) a dit : Utilisez-le quand vous vous prosternez, il a dit : “Soubhaana Rabbiy al-‘Azeem wa bi hamdihi (Gloire et louange à mon Seigneur le Tout-Puissant) » trois fois, et quand il se prosterna, il dit : « Soubhaana Rabbiy al-A’la wa bi hamdihi (Gloire et louange à mon Seigneur le Très-Haut) » trois fois.

Autres expressions

4 Commentaires

1 Commentaire

  1. GUINDO

    23 mars 2023 dans 14h10

    Mash’ALLAH et Barak Allah oufik à vous et Qu’ALLAH vous récompense avec le FIRDAWS Amin ya Rabb

    • Mouhammdou rasoul. ALLAH y wa sallam…

      9 mai 2023 dans 3h36

      Louange a ALLAH le trés haut
      Qu’ils nous facilite dans tout nos démarches
      Qu’ils nous pardonne nos Péchés
      Qu’ils nous préserve les paradis

  2. Talal

    25 décembre 2023 dans 16h16

    Soubhanallahou ta’ala wa barakatou. Merci pour toutes ces informations claires et précises. Jazzakallahou khayran

  3. Kader

    12 janvier 2024 dans 15h49

    Salam aleykoum

    Merci😎

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *