Suivez nous

Le rite funéraire musulman – enterrement islamique

“Toute âme goûtera la mort”, nous rappelle Dieu dans le Coran. Comme dans d’autres religions comme le judaïsme ou le christianisme, dans l’islam, la mort est un pas vers la vie éternelle. Le rite funéraire musulman ou l’enterrement islamique comporte plusieurs étapes que nous détaillons ci-après.

Rituel musulman pour les funérailles

Toilette mortuaire

La toilette mortuaire et la purification du corps (ghosl) sont l’un des principaux événements du rite funéraire islamique. Elle est pratiquée dans les premières heures après le décès et est réalisée par des proches (de préférence) du même sexe que le défunt, bien qu’il soit également possible qu’un salon funéraire en soit chargé.

L’époux ou l’épouse ont le droit d’effectuer le ghosl s’il le souhaite. La purification du corps suit les mêmes étapes que la grande ablution. Enfin, le corps est séché avant de le couvrir.

Le Takfine

Une fois nettoyé, le corps est enveloppé dans un linceul, un tissu de coton appelé Kafan. C’est un tissu blanc sans couture, très semblable à celui utilisé par les pèlerins de La Mecque. 

Il convient ainsi de noter que dans la religion musulmane, l’inhumation avec les vêtements dans lesquels on meurt n’est réservée qu’à ceux qui sont considérés comme des martyres (les Prophètes en font partie).

La prière mortuaire

L’avant-dernière étape est la prière mortuaire (salat Janaza). Le défunt est déposé devant l’imam. Les fidèles restent debout et la prière comporte 4 Takbirates. Cette prière peut se faire à la maison, à la mosquée ou au cimetière directement.

Comment se déroule un enterrement musulman

L’objectif du linceul est de ne plus toucher le corps du défunt, qui est enterré directement dans le sol, sans cercueil et face à la Mecque. Dans les pays de tradition non islamique, il est courant d’utiliser un cercueil.

Une fois la tombe creusée, le corps est mis à l’intérieur sur le côté droit pour respecter l’enterrement musulman. Il faut aussi que la tête soit orientée vers la Mecque (comme pour la prière). Des dalles de béton sont également mises au-dessus de la tombe pour empêcher que la terre n’écrase la dépouille mortuaire.

Pourquoi attendre 3 jours pour enterrer?

C’est une idée reçu d’attendre 3 jours pour enterrer. Dans l’islam il est recommandé d’enterrer le défunt le même jour, sinon le lendemain.

Que dire après l’enterrement (dafne) de la dépouille mortuaire ?

Après l’enterrement d’un homme mort, le Prophète (ﷺ) se tenait près de la tombe et disait : “Demandez à Allah de pardonner à votre frère et implorez-le pour la constance parce qu’il est interrogé (sur ses actes) maintenant.”

Qui peut se rendre au lieu de sépulture lors de l’enterrement ?

Ce rite s’appelle Al-dafne. Et, en règle générale, seuls les hommes peuvent se rendre au lieu de sépulture le jour de l’enterrement.

Pourquoi attendre 3 jours pour enterrer ?

C’est une idée reçue fausse. En effet, les musulmans enterrent leurs morts le plus vite possible, souvent le jour même de la mort. Le délai entre le décès et l’enterrement est le temps de préparer le défunt et faire la prière mortuaire.

La veillée

Il est recommandé donc de faire les démarches funéraires rapidement, souvent le même jour. Toutefois, quand l’enterrement ne peut pas se faire dans la journée, la famille organise une veillée. Souvent le saint Coran y est récité.

Il est également très fréquent que les gens rendent visitent à la famille le 3e et le 40e jour après le décès pour partager leur deuil. La famille profite pour donner à manger aux visiteurs en guise d’aumône pour le défunt.

Pourquoi accompagner les funérailles ?

Al-Bukhari a rapporté sous l’autorité d’Abu Hurairah, “Quiconque accompagne les funérailles d’un musulman, cherchant la récompense uniquement d’Allah, le Tout-Puissant, et il reste avec lui jusqu’à ce qu’il offre la prière funéraire et que l’enterrement soit terminé, reviendra avec deux Qirat, chaque Qirat est égal au mont d’Uhud.”

Comment sont enterrées les femmes en islam ?

Enfin, il n’existe pas de rites funéraires spécifiques pour les femmes musulmanes, leur enterrement se déroule selon les mêmes rites que les hommes.

Autres expressions

Cliquez pour commenter

Laisser un message

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *